Le bonheur à portée de main

Après un avortement

Il y a 4 ans de cela, j’ai rencontré mon mari.
Fou amoureux, j’étais très jeune (20ans), encore lycéenne et mon mari, de retour chez sa mère, au chômage, qui avait 31 ans à l’époque. Une si belle histoire et pourtant elle était souvent déchirée par les « on dit ».

Je suis tombé enceinte, un vrai bonheur… Sauf pour nos proches qui ont tout fait pour tout briser, j’étais au bord du gouffre.
J’ai dû avorter, vraiment à contre cœur, cela en est venu à notre rupture de couple.

Deux mois ce sont écoulés et on a décidé de vivre pour nous, car on s’aimait, vraiment.
J’ai trouvée un emploi mon mari aussi, nous avons eu notre première maison. Mais toujours ce vide au fond de moi. J’avais l’impression que j’avais laisser partir une partie de moi avec ce bébé.

Après une dispute j’ai voulu mettre fin à mes jours, je m’en suis sortie, grâce à mon mari. Et je l’en remercie chaque jour car nous avons un beau bébé de 2 ans qui nous comble de bonheur chaque jour. Et bébé 2 est en route.

L’amour est possible et même si on pense faire des erreurs je pense que ce qui nous tue pas nous rend bien plus fort. Cela fait parties de nos vies, de notre histoire. Le bonheur est parfois à porter de bras mais on ne le voit pas toujours. Ouvrez bien les yeux messieurs dames.

Charlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *