En faire le meilleur

Surmonter l'inceste

Le 12 juillet 2012, à 12.45 mon père a abusé sexuellement de ma fille. Faits qualifiés de viol.
Je n’étais pas là et je n’ai pas pu protéger ma fille. C’est normal, je bosse et elle avait 17 ans. Quant à mes parents ils avaient la clé de la maison et entraient et sortaient librement, très souvent pour rendre service.

Ma vie a basculé. Elle s’est même arrêtée.
Pendant très exactement 30 minutes.
Le temps de comprendre. Et très vite est venu le temps d’agir. Le jour même et tous les suivants.

Rien ne sera plus pareil. Rien. Et jamais.
Ma famille ayant decidé de défendre le pater familias (en prison ).

Mon vrai message d’espoir est pour vous celui que m’a donné ma fille- ce mec est une pourriture, mais la vie est belle. Celle que je vis avec toi et mes frères, maman, est magnifique (sic) Depuis, j’ai tout fait pour rendre cette vie encore plus magique. Chaque jour. Je n’ai pas cherché à sur-protéger, je n’ai pas voulu enfermer mes enfants dans un cocon.

Il y a deux morales à cette histoire, la première est fondamentale, c’est parce que j’ai tant investi dans l’écoute de mes enfants, que ma fille m’ a tout raconté et tout de suite et dans les détails les plus sordides. La seconde, c’est que l’avenir et le présent nous appartiennent.
Et que nous pouvons par notre propre volonté, en faire le meilleur.

K.

4 thoughts on “En faire le meilleur

  1. Quelle horreur, ces quelques mots m’ont mis les larmes aux yeux, c’est une de mes grandes angoisses. J’espère vraiment que votre fille s’en sortira et elle a beaucoup de chance d’avoir votre soutien et celui de ses frères. Je vous souhaite du courage.

  2. Ce qu’à fait ton père me donne la nausée. Comme tu dois être fière de ta fille d’avoir si bien réagi en te disant tout et quelle maturité.
    Bravo à vous d’avoir surmonté une telle épreuve.

  3. Le 12 juillet 2012, mon deuxième enfant a vu le jour, à 03h50, une petite fille…
    J’espère qu’elle aura un jour la force et le courage de ta fille… Il n’y a pas de mots à ce qu’elle a subit… il n’y a pas de mots à ce que tu as dû ressentir… Mais pour nous qui vous lisons, c’est une belle leçon de courage… J’espère que j’aurai un jour de telle relation avec ma princesse… Bravo à vous deux et bonne continuation….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *