Je suis bien avec elle

lampe_nid_-_visuel_ambiance

Je suis maman depuis le 23 octobre sur le papier, mais je me sens maman depuis début janvier.

J’ai eu ma petite fille par césarienne en urgence, je suis rentrée avec elle à la maison, mais je suis repartie en urgence 2 jours après pour une grosse infection à la cicatrice. Une césarienne c’est déjà psychologiquement difficile, je n’étais pas préparée à ça.

Cette sensation d’être dépendante quand ce n’est pas notre tempérament, c’est horrible.

8 jours d’hospitalisation, -4kg, pour vous dire que je l’ai mal vécu.

2ème hospitalisation, 5 jours d’isolement, séparée de mon bébé à même pas 10 jours de vie: -5kg, une profonde dépression.

A la suite de cette 2ème hospitalisation, des traitements lourds (pansements pendant 6 semaines) je ne peux toujours pas gérer ma fille seule, je m’enfonce…. J’ai peur d’être seule avec elle…. Début décembre, ma louloute est hospitalisée… Il faut que je me ressaisisse, je n’ai pas le droit de m’apitoyer sur mon sort, elle a besoin de moi.

Une famille et une belle famille formidables, un papa génial, tout le monde est autour de moi et essaye de me laisser gérer la situation sans me frustrer mais en m’orientant vers les bons choix sans forcer, je ne pourrai jamais assez les remercier . Au bout de 8 jours, elle sort de l’hôpital, et nous commençons à construire toute les 2 une relation mère-fille. Enfin je la vois comme MON bébé, je commence à ressentir un amour infini pour elle, je la sens moins nerveuse, moins stressée. Je retrouve le sourire, mon état s’améliore, je revis, elle me sourit.  Aujourd’hui, elle a 3mois, nous nous découvrons un peu tous les jours toute les 2, nous ne nous regardons plus comme 2 étrangères, je n’ai plus peur d’être seule avec elle.

Une césarienne c’est difficile, je trouve que l’on devrait donner plus que des infos médicales, on devrait insister auprès des futures mamans sur le fait que les premiers jours, vous ne pouvez pas gérer votre bébé. Mais aussi nous informer sur les éventuelles complications. J’ai culpabilisé pendant un mois et demi, je regrette d’avoir perdu ce temps précieux que sont les premiers moments avec bébé.

Aujourd’hui le temps fait son travail, je ne suis pas guérie, on n’oublie pas ce par quoi nous sommes passés, mais le sourire de ma fille me donne tous les jours la force de patienter jusqu’à la guérison complète, et même parfois je me surprends à penser à lui donner un petit frère.

Laetitia

6 thoughts on “Je suis bien avec elle

  1. Il m’a fallu 9 mois pour arriver à digérer la césarienne que je ne voulais pas. 9 mois où mon fils ne m’a pas quitté. Nous dormions ensemble, nous faisions tout ensemble.Au bout de cette seconde période de grossesse, enfin j’ai vraiment véçu ma vie de mère.

  2. Très beau et émouvant témoignage. Notre société nous veut tellement parfaite nous les mères, que quand il y a des complications nous culpabilisons de ne pas avoir « su » faire comme tout le monde. Mais voilà, ce n’est pas « savoir » mais « pouvoir », on ne maîtrise pas la vie, la nature, le destin. Devenir mère, c’est savoir accepter qu’on ne peut plus tout contrôler, qu’il y a des choses qui nous dépassent et que peu importe ce qui va arriver ou ce qui est arrivé, le plus important reste l’amour. Tu as fait ce chemin, je t’en félicite et je te souhaite plein de bonheur avec ton enfant. Félicitation à ta famille aussi qui a su t’entourer sans étouffer, qui a su d’orienter sans te diriger afin de te laisser trouver tes marques, ta place de maman.
    Plein de bonheur à vous tous!

  3. Comme je te comprends… Je viens d’avoir un petit garçon par césarienne le 18/02, de manière fort peu prévue aussi… Avec le petit plus qu’il doive aller en néonat. Donc non seulement je ne pouvais rien faire seule mais en plus, j’étais limitée dans mes contacts avec lui. J’ai dû très vite remarcher, pour pouvoir aller m’en occuper pendant que le papa s’occupait de la grande soeur. Là, il est dans ma chambre depuis quelques heures et j’ai un peu peur de devoir le gérer « seule » justement…
    Merci pour ton témoignage !

  4. Laetitia,

    Quel poignant récit tu nous livres ici, je suis très émue de te lire…
    J’ai vécu la césarienne en urgence pour mon 1 er puis une magnifique voie basse pour ma 2 ème. Je comprends tes mots…
    Il existe une super association dédiée au soutien face à la naissance par césarienne, « Césarine ». Tu y trouveras soutien , écoute et j’en suis sûre plein d’autres choses !
    Peut être aurai je le plaisir de t’y retrouver.
    Elise

  5. Merci élise, et merci a tous.c’est un forum cesarine?
    Courage julpenar, au bout du tunnel c’est un grand bonheur . Aujourd’hui ma princess a 4mois, j’ai repris le travail, une vie social, ça fait du bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *