Les petites fleurs sur le chemin

img_title-big

 

Un jour ma vie a basculé… et pourtant je veux croire au bonheur je reste optimiste parce qu’à mon sens je ne peux pas être pessimiste [pas que je ne m’autorise pas mais comment pourrais-je gâcher la Vie ?]

Je me suis souvent demandé comment je réagirais si quelque chose de grave m’arrivait… On ne sait jamais à l’ avance…

Ma vie a basculé cette nuit-là où je t’ai trouvé sans vie près de moi… Mon petit Alric, tu n’avais que 15 jours et la vie t’a quitté, sans prévenir tu es reparti sans faire de bruit (mort subite du nourisson)…
Bien sûre, j’ai été triste, bouleversée, choquée… mais très vite je me suis dit « tu devais partir.. .»

Ma vie, la VIE, était là devant, alors j’ai mis un pied devant l’autre et j’ai continué avec toi dans mon cœur ; tu nous as apporté tellement de bonheur, un accouchement si doux ; jamais nous ne t’oublierons…
Et la VIE a continué sa ronde et nous avec.

Chaque jour, je regarde les fleurs (un sourire, un message, un mot…) sur mon chemin car il y en a toujours et ça je te le dois.  Je ne suis pas un meilleur personne qu’avant,  j’ai juste appris à voir et à regarder

Tellement de choses merveilleuses et jolies se passent autour de moi, je ne peux plus ne voir que le mal ou le négatif…
Alors merci mon tout petit de m’avoir montré les fleurs et promis il ne passera plus un jour sans que je les regarde.

J’espère que certains les verront avec moi…

Et Merci à tous ceux et toutes celles qui m’offrent une fleur (une conversation, un sourire, une écoute…) au détour du chemin…

J’ai écrit ce témoignage pour expliquer mon état d’esprit « si vite » positif, en effet ça fait seulement six mois et beaucoup me regardent comme une extraterrestre de ce fait ; comme si on devait se morfondre pour être correct …
Ce qui m’a raccroché à la VIE : et bien c’était comme une évidence je ne pouvais pas la gâcher, le Vie est trop précieuse…

J’ai aussi un grand garçon de deux ans et demi, je n’avais pas de droit de lui abimer sa vie…

Une autre raison et pas des moindres, l’homme qui partage mon cœur depuis plus de 20 ans et ma vie depuis plus de 10 ans…

Et aussi j’ai eu la chance d’avoir un gros projet qui me tient à cœur que je réalise avec des personnes formidables (ce projet découle de mon combat contre l’endométriose*)

Alors parfois je pleure, je suis triste mais vite le soleil revient.
Je suis comme un arc-en-ciel…

* Une maladie gynécologique très repandue mais peu connue

 

12 thoughts on “Les petites fleurs sur le chemin

  1. Quelle jolie leçon de Vie …. J’espère quand je le pourrais , parsemer votre chemin de fleurs ….
    Je t’aime très fort
    Je vous aime très fort
    Je serai toujours là pour vous

  2. Magnifique texte… et belle preuve d’amour. Accrochez-vous, et dites-vous qu’Alric vous accompagnera dans tout votre parcours de vie; restez sereins.

  3. Magnifique texte, belle preuve d’amour… Accrochez-vous et dites-vous qu’Alric vous accompagnera sur tout votre parcours de vie, restez sereins et déterminés à accéder au bonheur. Une pensée spéciale pour son grand frère.

  4. Comme je vous comprend et je ressens et vie la même chose pour ma fille. Ce n’est pas parce qu’on garde le sourire et qu’on l’on continue de vivre et espérer qu’on ne l’aime pas pour autant et n’y pense pas mais se sont ces petits anges qui nous donne cette force et cette envie de vivre et tous les êtres qui nous entoure et que l’on aime aussi. Bon continuation aussi dans votre combat contre l’endométriose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *