Deuil périnatal

image

Élise, ma fille, est née sans vie le 19 septembre 2013, suite à une interruption sélective de grossesse. Gaspard, son frère jumeau, va bien.

C’est encore frais. La douleur est encore vive. La plaie n’a pas encore cicatrisé.
Mais j’avance. Pas à pas. Parfois à reculons mais c’est pour que le pas d’après se pose encore plus loin.

J’ai souvent pensé à la mort depuis. À ma propre mort. Non pas pour fuir la vie et la souffrance, car j’aurais alors abandonné mon fils et mon mari, mais pour rejoindre Élise, être avec elle, savoir si elle est bien arrivée là-haut, m’assurer qu’elle est bien là où elle est.

Ce qui me sauve, c’est d’écrire.

Le silence est délétère, la parole est salutaire.
J’écris sur mon blog surtout. J’écris aussi sur le joli carnet que j’ai acheté exprès et sur un petit calepin toujours glissé dans mon sac à main tout ce qui me passe par la tête, en vrac, avant d’y mettre de l’ordre et de le publier sur mon blog.
J’écris à Élise, pour qu’elle sache que je pense à elle. J’écris sur Élise, pour que les autres sachent qu’elle existe.
J’écris pour faire sortir – exprimer – ce que j’ai en moi. La colère, un peu. La culpabilité, beaucoup. La douleur, surtout.

J’écris pour faire exister Élise dans ma vie, dans notre vie de famille, dans la vie de son frère, aux yeux de tous.

J’écris pour combler le manque qu’elle a laissé.
J’écris pour me rapprocher d’elle.
J’écris pour expliquer, sensibiliser, « éduquer » par rapport au deuil périnatal et à l’interruption médicale de grossesse.
J’écris pour aider les autres à m’aider.
J’écris pour moi, pour elle, pour les autres.
Je fais de ce drame une leçon de vie, je fais de son absence une force, je fais de ma douleur une motivation.
Un jour, j’écrirai un livre, je le sais.
Je ne vois pas encore la lumière au bout du tunnel mais je sais qu’elle existe.
Je sais qu’il y aura encore beaucoup de détours, de méandres, d’impasses, de mirages… mais je sais aussi qu’une étoile filante veillera sur moi tout au long du chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *