J’ai surmonté le harcèlement moral

Harcèlement enfant

L’année 2013 fut l’année où les médias commencèrent enfin à en parler… Il était temps que les gens ouvrent enfin les yeux,car cela faisait des années que dans les cours de récré, certains élèves se faisaient massacrer à coups de…mots. Mais pas n’importe quels mots… Ceux qui font mal.

J’en ai été victime. Pendant mes années collèges. Au fur-et-à-mesure,vos bourreaux (qui ont le même âge que vous), savent exactement ce qu’ils ont à dire pour vous faire souffrir. Pas besoin de violence physique,la violence morale suffit amplement…

Et puis un jour, je me suis enfin décidé à en parler… Et par la suite,je me suis demandé pourquoi je ne l’avais pas fait avant… A partir du moment où mes proches ont été au courant,ils m’ont soutenu,aidé,protégé… Comble du bonheur, peu de temps après,j’ai déménagé…  J’ai recommencé une nouvelle vie, ailleurs, avec de vrais amis,en assumant chacun de mes choix, en assumant tout simplement qui j’étais, que cela plaise, ou non…

Toute cette faiblesse lors de ces années noires m’a transformée, et a fait de moi quelqu’un au caractère fort, et dur… Je me suis reconstruite, grâce à ceux que j’aime, qui m’aiment, et surtout à cette volonté de ne plus laisser, jamais, quelqu’un me manquer de respect.

Aujourd’hui, j’ai ma propre famille, je suis heureuse et je suis passée à autre chose… J’ai même repris contact avec quelques unes des personnes qui m’ont blessé durant toute ces années, et qui, avec le recul ne semblent même pas prendre conscience du mal qu’elles ont pu causer… Je pense juste que ce sont des personnes dont la bêtise surpassait tout le reste, et qu’à l’époque j’ai eu tort de les écouter…

Mais le temps m’a permis de me dire que dans la vie, pour avancer, il ne faut jamais rien regretter, pas même d’avoir pu être plus faible que l’on est aujourd’hui… pas même d’avoir versé quelques larmes pour des gens qui n’en valaient pas la peine…

Manou